Rechercher

BIEN SE PREPARER: MODE D'EMPLOI


Les sélections Pilotes… Que ce soit pour les Cadets d’Air France, l’ENAC ou le recrutement professionnel, les ingrédients du cocktail sont sensiblement les mêmes. Un grand nombre de candidats aux profils très variés mais qui ont tous un point commun, ils sont sur-motivés et ne rêvent que de ça. Il y a de quoi ne pas savoir où donner de la tête face à toutes ces épreuves…


J’ai donc décidé d’écrire cet article pour te faire part de mon expérience passée de candidat au concours des Cadets d’Air France. Il y a maintenant 13 ans que j’ai passé cette sélection. Oui, cela date mais la quantité de travail à fournir et la complexité de cette dernière n’ont pas changé.


Je ne dis pas que je détiens les clefs pour réussir, ou que mes quelques conseils conviendront à tout le monde… Je pense juste que cela pourrait peut-être t’aider à gagner en efficacité.


Selon moi, pour bien te préparer à un concours aussi difficile, il y a des règles de base à respecter. C’est un vrai marathon auquel tu t’attaques. Il faut donc tenir la distance et donc préserver ton sommeil et ta forme physique.


Il te faut être le plus efficace possible en t’organisant et te structurant.


Enfin, il ne faut pas être seulement critique envers toi-même, mais il faut que tu saches aussi te récompenser quand tu as atteint tes objectifs.


Je vais donc tout d’abord énoncer brièvement chacun de ces pivots, puis je développerai une méthode plus en détails.




1. LA FATIGUE


Gérer sa fatigue est un des points clés pour arriver au bout de ses révisions sans être sur les rotules et donc aller au concours en pleine possession de ses moyens. Sacrifier ton sommeil au profit de trop longues heures de révision n’est pas une bonne idée.


Tu te connais, tu sais le nombre d’heures de sommeil qu’il te faut en moyenne par nuit pour te sentir très bien, juste bien ou en mode « dégradé ». Si, par exemple, tu sais qu’il te faut 8 heures par nuit pour être efficace, il ne faut pas descendre en dessous des 6h par nuit.


N'essaie pas d'enchaîner plus de deux nuits courtes. Le problème, c’est que si tu le fais trop, tu risques de rentrer dans un mode « dégradé » sans vraiment t’en rendre compte et être en dessous de tes capacités jusqu’au bout.


Être en forme, c’est la clef ! Et pour moins se fatiguer, une bonne organisation s’impose !




2. S’ORGANISER


Tu as beau être super motivé(e), rêver de ce métier jour et nuit, il faut s’organiser et se structurer pour mettre toutes les chances de ton côté. Ce genre de sélection comporte un grand nombre d’épreuves avec une deadline plus ou moins proche suivant les cas.


Quand tu regardes la masse de choses à réviser, il y a de quoi avoir peur et être un peu perdu dans la manière d’aborder tout ça. Se créer un planning journalier, hebdomadaire, mensuel et ce jusqu’à la date fatidique te permet plusieurs choses.


Te rassurer en voyant que tu suis le planning établi et donc dans les temps pour le jour J. Te donner des buts à court, moyen et long terme, et ce pour te motiver et te permettre de voir tes progrès, immédiats ou progressifs.


Te récompenser quand tu atteindras ces objectifs, c’est valorisant, oxygénant, reposant et gratifiant !




3. SE RECOMPENSER


Ça peut paraître un peu bizarre comme pilier dans des révisions mais je pense au contraire que c’est vital pour garder le moral ! Sans aller jusqu’à dire que tout travail mérite récompense, je nuance en disant qu’il faut voir aussi le verre à moitié plein, chose pas si évidente en phase de préparation.


Quand on se fixe des objectifs et qu’on les atteint, s’il n’y a pas de récompense, ça n’est ni excitant ni motivant.


Si, par exemple, tu atteins ton objectif en fin de semaine, de savoir que ta récompense, ça va être une grasse matinée et un dimanche totalement off, je peux te dire que ça va te booster !


J’y reviendrai plus tard en détail.




MA METHODE



Le moment est venu de me mettre à ta place, et de m’imaginer en train de préparer cette sélection. Nous allons prendre pour hypothèse que tu as 15 exercices différents à travailler pour le jour J, le principe restant le même pour un nombre autre.


Avant toute chose, il faut s’organiser !


Je vais préparer un tableau, qui fera office de planning journalier, hebdomadaire, mensuel jusqu’au jour J.


Que vais-je y mettre dedans ?




  • LE PRINCIPE


On a tous des aptitudes différentes, des points forts et des points faibles. C’est aussi vrai quand on s’attaque à ce genre d’exercices psychotechniques.


Pour poser les bases de cette méthode, Je prends une bonne après-midi, et j’enchaine tous les exercices les uns après les autres (tentative unique).


Une fois terminés, je note dans ce tableau la classe obtenue à chacun d’eux, de la moins bonne à la meilleure mais aussi la moyenne générale.


Je vais ensuite faire des paquets de trois exercices, chacun demandant des aptitudes relativement différentes.


Si le 1 est le meilleur résultat et le 15 le moins bon, pour le premier groupe, je prendrais par exemple le 1, le 6 et le 15. Le second groupe le 2, le 7 et le 14. Le troisième groupe le 3, le 8 et le 13. Le quatrième le 4, le 9 et le 12. Le dernier le 5, le 10 et le 11.


En faisant cela, j’obtiens 5 groupes équilibrés, variés et de différentes difficultés.




  • LA SEMAINE: JOUR 1 AU JOUR 5


Du lundi (jour 1) au vendredi (jour 5), je vais m’entraîner à chaque groupe d’exercices.


Mais attention, je ne vais pas consacrer le même temps à chacun des exercices. Dire qu’on est bon au Sudoku alors qu’on ne s’attaque qu’aux faciles, c’est pratique…


Mais s’attaquer aux difficiles pour essayer de s’améliorer, c’est moins naturel…

Et pourtant, c’est ce que je dois faire ici.


Imaginons que j’ai 4 heures par jour de révision.


Je vais consacrer 2h au plus dur avec 10 minutes de pause, 1h15 pour le moyen avec 5 minutes de pause et 45 minutes pour le plus facile.


Je note ensuite mes résultats avec la note basse ainsi que la moyenne pour chaque exercice.

Je répète ensuite l’opération pour le reste de la semaine.




  • JOUR 6: LE BILAN


La semaine est terminée, j’ai toutes mes moyennes devant les yeux !


Il est temps de faire un bilan. En quoi consiste-t-il ?


Je vais prendre tous les exercices et les faire les uns après les autres.


Je note ensuite mes résultats et ma moyenne globale et la compare avec ceux faits une semaine auparavant.


Si je m’y suis tenu, je sais que l’évolution va être visible !




  • JOUR 7: LA RECOMPENSE


Si je me suis tenu rigoureusement toute la semaine à mon planning, il est normal que je me récompense de mes efforts qui ont sûrement porté leurs fruits.


Il est de bon ton de s’autoriser le dimanche sans réveil, de bien récupérer son sommeil, de s’aérer l’esprit en voyant des gens, bref, de se donner le temps de vivre !


Ça recharge les batteries, le mental pour être prêt à recommencer de plus belle.


Quand la date fatidique approche, veille à ce que ton planning de révision te donne une bonne semaine où tu peux lever le pied, ralentir le rythme et faire de bonnes nuits pour être top le jour J.


Je te souhaite vraiment de réussir cette épreuve périlleuse que sont les PSY 0/1 ou leur équivalent dans d’autres sélections.


Te voilà prêt à aborder les PSY 2.





LES ENTRETIENS



Si je peux te donner un conseil pour les entretiens, c’est qu’il ne faut pas y aller sans s’être préparé. Je ne dis pas du tout cela pour que tu souscrives à notre formation.


Je veux dire par là qu’on a tous besoin de nous confronter à ces épreuves de groupe, à cet entretien individuel, au moins une fois.


On a tous des zones d’ombre dans notre parcours, notre motivation, notre passion, notre passé, notre situation actuelle et notre avenir.


Rares sont les personnes qui ont fait réellement un bilan personnel et qui sont capables de répondre habilement et sincèrement aux questions louables d’un jury qui cherche à en savoir plus sur vous.


Je ne porterai aucun jugement sur d’autres formations dispensées en France, ce n’est ni mon rôle ni dans ma nature.


J’espère de tout cœur te retrouver dans un cockpit dans quelques mois ou années !





NOTRE FORMATION AUX ENTRETIENS

Pour tout savoir sur notre formation aux entretiens, clique sur l’onglet « Formation » juste au-dessus de cet article.


Tu découvriras la suite de cette méthode pour faire le point. Il est à noter que ce genre de préparation aux entretiens permet de faire une photo de toi.


Il te faut alors du temps pour digérer ce que tu as vécu, ce qu’on t’a dit, prendre du recul dessus et mûrir sur bon nombre de sujets !


Suivant les personnes, il est souvent opportun de faire ce genre de préparation bien avant les entretiens, et même avant les PSY 0/1.


Ca donne un sacré coup de fouet et tu te sens plus légitime dans cette croisade.



En cas de difficulté de planning, de distance géographique ou autre, n’hésitez pas à contacter Caroline qui a l’habitude de proposer des accompagnements personnalisés aux sélections PNT/PNC toutes compagnies par Skype en face à face.

Les préparations ne se font pas en groupe mais comportent simulations et méthodologie.


Vous pouvez consulter les avis des candidats qu’elle a préparés sur sa page Facebook à la rubrique "Avis".


www.facebook.com/levifdusujetformations

Mail: carolinebouyrie@aol.com

tel: 06.60.59.02.02



8,509 vues1 commentaire