Rechercher

Cadets Air France

Mis à jour : 28 sept 2018




Cela faisait des années que nous attendions la reprise des embauches à Air France. Un vrai petit séisme s’est fait sentir dans le monde de l’aviation fin 2017 avec l’annonce de la réouverture des sélections Cadets Air France après de longues années d’absence. Comme tu le sais peut-être déjà, j’ai eu la chance de réussir cette dernière se déroulant de septembre 2004 à début 2005. Toute mon expérience que je vais partager ici n’est plus à jour donc à prendre avec des réserves. Cela peut néanmoins être intéressant d’avoir l’avis de quelqu’un qui est passé par là, même il y a plus d’une décennie… Oui, je suis vieux !


Je ne ferai pas de version anglaise de ce post, pour la simple et bonne raison qu’il faut parler et lire couramment le français pour pourvoir y prétendre ! Bien que la formule ait un peu évolué, les fondamentaux semblent rester identiques.


Une super vidéo que j'ai découverte m'a interpellé pour sa clarté quant aux modalités d'inscription aux cadets! Jetez-y un oeil! Merci Léo! https://youtu.be/LOabpDgcq_4


Pré-sélection La pré-sélection sera réalisée sur la base d’une épreuve en ligne intégrant différents tests de logique, de raisonnement, de culture générale aéronautique et d’anglais. Elle se déroulera fin mars et permettra d’établir un classement des candidat(e)s retenu(e)s pour la phase suivante.


La sélection commence par une épreuve de pré-sélection. Certains semblent vouloir négliger la préparation de ces dernières. Ne fais pas cette erreur. En effet, cette première étape est primordiale. A mon époque, il y avait ce que l’on appelle la « liste 1 » composée des 300 premiers au classement. Ces personnes uniquement étaient assurées de passer la suite des épreuves. Tu vois donc là toute l’importance de ce premier step ! Je pense que les ouvrages te permettant de préparer la sélection sont largement diffusés sur les forums (Aeronet), je ne m’y attarderai pas.



J’avais, à l’époque, révisé toutes les capitales, monnaies du monde. Je m’étais fait deux pages sur toute l’histoire d’Air France, de sa création issue de plusieurs compagnies aériennes jusqu’aux dernières alliances en passant par les dates de mises en service de certains avions. Ça ne m’a servi que pour trois questions mais c’était toujours ça de pris. Autre chose importante, la gestion du temps et la prise de risque. Il ne faut pas oublier que tous ces tests sont directement liés à ton futur métier de pilote de ligne. Dans un cockpit, aux commandes d’un avion allant à 15 kilomètres à la minute, nous pouvons être amenés à devoir gérer une situation complexe dans un temps imparti. Dans ce métier, le doute n’est pas permis, la prise de risque doit donc toujours être quantifiée, analysée et anticipée. Cette notation à point négatif n’a donc pas été choisie au hasard, elle te met tout simplement face à ces nombreux choix que tu seras amenés à faire tout au long de ta belle carrière. A chaque question, demande-toi « Suis-je sûr de moi ? » Procède par élimination, et si doute il y a, ne répond pas sous peine de sanction à répétition.


La gestion du temps est une autre donnée primordiale. Une question te perturbe et te fait donc perdre du temps ? Ne t’attarde surtout pas dessus ! Il faut absolument être capable de passer en revue toutes les questions et même de faire une synthèse des réponses données à la fin. A ce moment seulement, les questions que tu auras passées pourront être traitées avec le temps qu’il te reste, ce sera du bonus ! A mon époque, tout se faisait sur papier… Je ne sais pas si le système sur ordinateur permet de faire ça… Quand tu sais le nombre de questions et le temps imparti, je te conseille de te dire « ok, toutes les 5 minutes, je dois avoir fait tant de questions ». Cela te permettra de savoir si tu es dans les temps, en avance, en retard et si tu auras le temps de revenir sur les questions que tu n’as pas su faire. Un peu comme dans un cockpit, il faut savoir prioriser. La priorité est d’avoir le maximum de points, donc d’utiliser au mieux son temps.



BRAVO ! Tu as réussi la pré-sélection ! Te voilà arrivé à la seconde étape !


Les Sélections Phase 1


(Source Corporate Air France)

Les candidat(e)s ayant réussi l’épreuve de pré-sélection seront convoqué(e)s pour passer une phase dite « PSY 1 » composée de différents tests psychotechniques et psychomoteurs. Cette épreuve se tiendra sur une journée au campus de l’ENAC à Toulouse. Plusieurs dates seront proposées aux candidat(e)s ayant réussi les pré sélections : du 23 au 27 avril inclus, du 14 au 18 mai inclus et du 10 au 12 Juillet inclus.



J’ai un peu regardé le nouveau « pilotest » qu’un de mes followers m’a envoyé. Je tiens vraiment à féliciter ceux qui ont crée cette page! A découvrir ici! https://www.pilotest.com/


Il y a des grands classiques mais aussi des nouveautés. Sans rentrer dans les détails de chaque test, je vais vous livrer mon expérience sur cette étape délicate. Il faut être dans le match mais surtout endurant. Il faut avoir la note minimale à chaque test mais aussi une moyenne minimale sur un groupe d’exercices.


Là encore, chaque test est directement lié à ta future fonction de commandant de bord. Calculs simples mais sous pression temporelle (Est-ce que je suis trop haut, trop bas sur le plan de descente ?) , matérialisation dans l’espace (Je suis à tel cap sur tel radial à telle distance, dans quelle zone suis-je pour connaître l’altitude de sécurité ?), appliquer plusieurs corrections successives pour trouver le résultat (exercice des camionneurs) ( Calculer le carburant à la préparation des vols en tenant compte de beaucoup de corrections qui influent sur la quantité totale nécessaire)…


En t’attaquant à ces exercices, tu vas tout simplement démontrer différentes aptitudes qui sont directement en lien avec ta future fonction. Gérer son stress, établir une stratégie en fonction de ses forces et faiblesses, sans céder à la panique, voilà les ingrédients nécessaires pour passer ce périlleux cap. Croire en soi, c’est le remède.


Pour ce qui est des tests psychomoteurs, je ne m’avancerai pas. Je ne les avais pas passés étant déjà pilote à l’époque de ma sélection, j’en fus dispensé.


Les Sélections Phase 2


(Source Corporate Air France)

Les candidat(e)s ayant passé la phase « PSY 1 » avec succès seront convoqué(e)s pour la phase dite « PSY 2 ». Cette dernière se déroulera à Paris/Villepinte au sein du service sélection d’Air France entre mai et octobre 2018. Elle sera composée d’épreuves de groupe et d’un entretien individuel.


Je te félicite ! Tu as réussi à survivre jusqu’ici à ce parcours du combattant. Encore un petit effort et le saint graal sera tien.


Les entretiens, les tant redoutés !


Je vais vous parler de ce que je connais. A mon époque, les entretiens se passaient par groupes de 6. Il y avait 4 entretiens de groupe et deux entretiens individuels si mes souvenirs sont bons. Les entretiens de groupe se déroulaient en face de trois personnes, deux commandants de bord et un psychologue. Ce seront les mêmes personnes pour toute cette phase, en entretien de groupe et individuel. Je me souviens que la table était en forme de « U ».



Entretiens de groupe.

Le premier entretien de groupe était une conversation générale d’une dizaine de minutes sur un sujet que l’on nous donnait sans préparation préalable. Il s’agissait de voir notre comportement en société. Savoir laisser la parole mais aussi la donner aux plus timides, écouter et se faire écouter, s’intéresser, rebondir… Tout simplement être toi-même, sans jouer un rôle. Si tu sais que tu as une tendance à prendre trop de place ou à être trop effacé, fais-toi juste un tout petit peu violence pour bien te tenir.


Tu seras amené à travailler avec des gens de tous âges, de tous horizons et cultures dans nos avions. Il est indispensable d’avoir la capacité de s’adapter et communiquer avec des gens mêmes aux antipodes de ton cercle d’amis.


Le second entretien était la présentation d’un article. On nous en donnait un à chacun, on avait 10 minutes pour le lire, préparer quelques questions pour lancer et animer un débat sur le sujet. Une fois la préparation terminée, pendant 10 minutes, on lance, on anime, on fait la police, on donne la parole à chacun, on peut même devoir calmer les ardeurs des plus bavards… Pour au final, en tirer une conclusion et la présenter au jury, dans le temps imparti, pas une seconde de plus.


On démontre ici une qualité nécessaire à ton futur métier de pilote et commandant de bord. En tant que chef de mission, tu dois avoir un leadership naturel, une grande capacité d’écoute, mais aussi la capacité de canaliser et recentrer ton équipe. La capacité analytique est aussi jugée sur cet exercice. Encore une fois, être soi-même, ne pas en faire trop, ni pas assez. Juste avoir sa place dans cette salle, ni plus, ni moins.


Les deux derniers entretiens étaient présentés comme deux énigmes. Une avait une solution, l’autre non, sans bien sûr savoir laquelle était une impasse. Une feuille avec de nombreuses informations, 10 minutes pour l’observer et tenter de trier le tout. Nous avions ensuite 15 minutes pour traiter ce problème.


Dans mon cas, la première était de résoudre le problème d’un club de planeur. Beaucoup de planeurs en vol, certains peuvent rentrer au terrain en vol, d’autres doivent se poser dans un champ et attendre une remorque, d’autres ne peuvent pas attendre et se posent loin de tout. Le but étant de tous les faire rentrer avant la tombée de la nuit.


La seconde portait sur deux hommes d’affaire devant se rencontrer sur Paris. Mais voilà, un arrive à Orly, l’autre à CDG. Une multitude de moyens de transport disponible, avec des temps de trajets différents en rapport avec les autres.



Ici, nous voulons voir ta capacité à t’organiser, gérer ton temps, déléguer et prendre des initiatives. Il est important dans notre métier de savoir se partager des tâches, en équipe, en étant rigoureux et faisant des cross-check réguliers. C’est exactement ce qui se passe dans un avion de ligne.


Une situation à traiter, comme par exemple, un passager malade. Le CCP Chef de Cabine Principal va nous prévenir. A ce stade, chacun se partage des tâches. Dans la cabine, pendant que certains s’occupent directement du patient, d’autres réveillent ceux qui étaient dans le poste repos et font un appel médecin, tant qu’une partie range les galleys. Dans le cockpit, on analyse la gravité de la situation, fait un point météo des terrains environnants, contacte le CCO Centre de Coordination des Opérations pour savoir quel sont les terrains les plus à même de recevoir ce type de patient…


Tout cela se fait à la demande du commandant de bord qui décide, mais aussi organise, délègue, surveille et prend des rendez-vous réguliers pour avoir une vision claire et unie de la situation. Ça ne te rappelle pas un certain exercice ?


Le lendemain, nous avions droit aux entretiens individuels. 2 entretiens, le premier avec les deux commandants de bord, le second avec le psychologue. Ici est abordé notre parcours, nos choix, nos motivations, notre vision du métier, de la vie en général.

Mon conseil pour cette phase est très simple : RESTE TOI MEME ! N’essaie pas de ressembler à quelqu’un que tu n’es pas, ou à un pseudo idéal que tu t’es imaginé au fil des lectures de forums. Non il n’y a pas de profil type. Non il ne faut pas être parfait, personne ne l’est. Reconnaître ses défauts est une preuve de maturité, d’honnêteté intellectuelle et de remise en question permanente. Cette étape est en effet très stressante, on a peur, on veut faire au mieux, ne pas se planter, se présenter sous son meilleur jour… Réfléchis juste à qui tu es, pourquoi tu as voulu faire ça, qu’est ce qui a fait que tu as choisi tel ou tel parcours, ou tu te vois dans dix ans, pourquoi Air France, pourquoi pilote… N’essaie pas d’être parfait, tu ne l’es pas, personne ne l’est. Tu vis avec tes qualités et tes défauts, c’est ce qui fait de toi une personne stable, qui cherche à s’améliorer en permanence et à apprendre. Pour preuve, j'ai oublié ma valise dans la salle d'entretien avec le psychologue et ne m'en suis rendu compte qu'au moment d'entrer dans le métro... On ne m'en a pas tenu rigueur apparemment!


Je te souhaite, de tout cœur, de bientôt faire partie de notre belle famille, et, qui sait, d’être un jour à mes côtés dans le cockpit.



N'hésite pas à t'abonner à ce site, à partager, à commenter pour compléter au mieux ce post à l'avenir et aider le maximum de gens...



Guillaume.

14,940 vues6 commentaires